ILE-DE-FRANCE : QUELLES NOUVEAUTÉS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN EN 2021 ?

Le 08.01.2021

Prolongement de lignes existantes, accessibilité renforcée, nouveaux services en gares... L'année 2021 va rimer avec nouveautés pour les transports en commun franciliens. Tour d'horizon des projets à venir.

Seul bémol, le trou dans la caisse causé par la situation sanitaire et la désertion d'une partie des abonnés franciliens, qui sont seulement environ 65 % à continuer à emprunter les transports publics. Fin 2020, Ile-de-France Mobilités estimait déjà à un milliard sa perte de recettes à venir en 2021 à cause du coronavirus, qui s'ajoutent aux 2,24 milliards de 2020.

Pas question pour autant de ralentir la cadence niveau investissement, alors que Valérie Pécresse avait promis de faire la «révolution des transports». Pour combler les pertes, la présidente de la région et d'Ile-de-France Mobilités, dit même s'être «battue comme une lionne» avec l'Etat pour parvenir à un accord financier. Voici les grands projets toujours de mise :

LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 4

La mise en service de la ligne 4 – qui doit être prolongée vers le sud de Paris – a été replanifiée fin 2021, à la suite de plusieurs mois de retard sur le chantier. Au total, 1,8 km va être ajouté à la ligne, afin de desservir deux nouvelles gares : à Montrouge et Bagneux (92).

LE PAIEMENT VIA SMARTPHONE

Déjà accessible sur Android, l'application Vianavigo – rebaptisée Ile-de-France Mobilités – sera disponible dès le mercredi 20 janvier sur Iphone. A cette date, les détenteurs d'un téléphone de la marque Apple pourront payer leur abonnement Navigo mensuel ou hebdomadaire ou recharger leur carte Navigo Easy, via leur smartphone.

Pour autant, il faudra encore attendre «quelques mois» selon Ile-de-France Mobilités pour pour pouvoir utiliser son Iphone valider son titre de transport, comme c'est déjà le cas pour les détenteurs d'un Samsung par exemple. Une fois cette fonctionnalité activée, les titres de transport – carnets de tickets t+, forfaits Navigo jour, semaine ou mois ou encore titres spéciaux (Navigo jeunes week-end, forfait antipollution...) – seront alors proposés à l'achat et pourront être validés sur la borne via le téléphone.

DE NOUVELLES RAMES SUR LE RER B

Avec presque deux ans de retard, les rames MI84 rénovées continuent d'être déployées sur le RER B. Une dizaine devrait être livrée au cours de l'année 2021. Mieux aménagées, ces rames passent surtout de 216 à 312 places assises, et sont plus confortables, dotées de la ventilation réfrigérée et équipées d'un espace pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

UNE MEILLEURE ACCESSIBILITÉ DU RÉSEAU

Dans quelques semaines, la RATP doit dévoiler un nouveau plan de son réseau adapté aux personnes en situations de handicap, et plus généralement aux personnes à mobilité réduite. Une carte en braille, mentionnant l'intégralité du réseau sera également éditée, à destination des personnes aveugles.

De plus, les accompagnateurs des personnes en situation de handicap et plus particulièrement de celles titulaires d'une carte mobilité inclusion (CMI) paieront désormais moitié prix. Et pourront même être exonérés de paiement si la CMI comporte la mention «besoin d'accompagnement».

LE TGI DE PARIS ENFIN DESSERVI

C'est une bonne nouvelle pour les près de 2.000 personnes qui travaillent au Tribunal de Grande Instance de Paris et dans le quartier : la station Porte de Clichy (17e) devrait ouvrir au public au cours du mois de janvier 2021, après l'inauguration du prolongement de la ligne 14 mi-décembre. 

DE NOUVEAUX SERVICES DANS LES GARES

Fort du succès des deux premières crèches installées dans la gare de Dammartin Juilly Saint-Mard (77) et celle de Villiers Neauphle Pontchartrain (78), Ile-de-France Mobilités a annoncé reconduire le projet aux abords des gares de Nanteuil-Saâcy (77), Verneuil-L’Etang (77), Etampes (91) et L’Isle-Adam-Parmain (95).

Par ailleurs, quatre autres gares, aujourd’hui fermées, sont en train d'être rénovées afin d’accueillir des coopératives agricoles ou un club de sports par exemple. Au total, Ile-de-France Mobilités a identifié 160 gares franciliennes où de nouveaux services pourraient être développés.